Choisir la langue :
Département Sciences de l'Education et de la Formation des Adultes

Formation à la Recherche en Formation des Adultes

Certificat Universitaire « Étude, Recherche et Expertise en Formation des Adultes » (EREFA)

Le CU EREFA certifie la Formation à la Recherche en Formation des Adultes créée en 2016.
 

Le Certificat Universitaire « Étude, Recherche et Expertise en Formation des Adultes » (EREFA) est une formation « à et par » la recherche en formation des adultes. Elle permet de développer des compétences scientifiques pour mener des études, des travaux de recherche, réaliser des expertises ou encore conduire des audits dans le domaine de la formation des adultes, au regard de thématiques spécifiques : e-Formation, action de formation en situation de travail, professionnalisation des formateurs, organisation apprenante, dynamiques des adultes en formation, etc.

Cette formation « à et par » la recherche donne la possibilité d’acquérir le niveau scientifique requis pour candidater en thèse en vue de l’obtention d’un doctorat, tout en facilitant l’accès aux métiers mentionnés ci-après. Elle se déroule intégralement en distanciel. Le Certificat Universitaire EREFA est délivré après validation des acquis de cette formation. Ces acquis résultent de la mise en œuvre, par les personnes en formation, d’un travail de recherche faisant l’objet d’un rapport et d’une soutenance orale.

Cette formation à la recherche en formation des adultes est proposée à des personnes déjà titulaires d’un Master 2 en Sciences Humaines et Sociales. Elles sont alors inscrites à l’Université de Lille dans le cadre de la formation continue. Cette formation permet de développer des connaissances et des compétences spécifiques dans ce domaine. Elle donne  la possibilité d’acquérir le niveau scientifique requis pour une entrée en thèse, tout en facilitant l’accès aux métiers mentionnés dans la plaquette. Elle se déroule intégralement à distance. Elle est commune à l’Orientation Recherche des trois parcours de Master 2 du SEFA.
Elle s'appuie sur des thématiques vives de la recherche en formation des adultes dont celles traitées par l'équipe interne Trigone du Laboratoire CIREL (EA 4354). L'équipe Trigone est spécialisée dans la recherche en formation des adultes.

Pour obtenir davantage d'informations :

► Téléchargez la plaquette du CU EREFA

► Pour déposer un dossier, rendez-vous sur l'onglet  candidature

Découvrez le portrait d'une étudiante

Avant d’intégrer les parcours du département SEFA, j’ai exercé la fonction d’assistante ingénieure multimédia, puis celle d’assistante ingénieure techno-pédagogique à l’Université de Rennes1, au sein d’un service de production et de conduite de projets intégrant les TICE dans les formations initiale et continue. Pendant près de sept ans, mes activités principales se sont donc articulées d’une part autour de la conception et de la mise en œuvre de dispositifs de formations numériques (organisation, suivi, réalisation de ressources pédagogiques multimédias, tutorat technique), et d’autre part autour de l’élaboration et du déploiement d’environnements pédagogiques numériques adaptés au milieu universitaire.

J’ai intégré deux cursus de formation à distance du département SEFA : le Master Ingénierie Pédagogique Multimédia et Recherche en Formation des Adultes de 2012 à 2014, puis la Formation à la recherche en formation des adultes de 2016 à 2017.

Je garde un excellent souvenir des dix-huit mois du Master IPM. Ce parcours, réalisé à distance et en parallèle de mes activités professionnelles, a été l’occasion d’enrichir mes connaissances dans le domaine des Sciences de l'Éducation, de développer des compétences en ingénierie pédagogique et en gestion de projets. De plus, celui-ci m’a offert l’opportunité d’entamer un premier travail de recherche autour de la FOAD. Ce cursus m’a, par ailleurs, démontré à quel point la ténacité et la motivation sont importantes dans un contexte d’apprentissage distant.

J’ai également pu me familiariser avec la collaboration à distance grâce aux travaux que nous devions réaliser en groupes. Avec quelques-uns des étudiants de la promo, nous nous retrouvions très souvent en visioconférence le soir après le travail. Entre nous, nous nous sommes surnommés l’équipe C386, clin d’œil au numéro d’une contribution produite sur la plateforme d’apprentissage et qui a finalement scellé notre complicité. Nous sommes d’ailleurs toujours en contact. Comme quoi, la distance est affaire de proximité !

Le Master IPM m’a permis d’accéder à un poste d’ingénieur pédagogique au sein de la COMUE Université Bretagne Loire, peu de temps après son obtention en 2014. Depuis, je participe activement à la valorisation de la pédagogie par le numérique dans l’enseignement supérieur et je suis ainsi amenée à accompagner les enseignants et les enseignants-chercheurs dans le développement de leur pratique d’enseignement (montage et animation de formations dédiées à la pédagogie universitaire numérique), à piloter l'élaboration de ressources pédagogiques numériques (animation de groupes/auteurs, conceptualisation de contenus, scénarisation de dispositifs, suivi de sessions de formations à distance), à soutenir les équipes pédagogiques dans la mise en place de dispositifs de formation mutualisés (certifications, diplômes), à apporter conseils et expertise dans la réalisation de projets TICE.

Fin 2016, j’ai souhaité poursuivre mon développement professionnel en m’inscrivant à la formation à la recherche en formation des adultes, proposée par le laboratoire Trigone. Cette formation, qui se conclut en juillet 2017, a confirmé mon intérêt pour l’exercice de la recherche et pour les problématiques liées à la formation à distance. Je souhaiterais désormais poursuivre dans cette voie, au regard des opportunités qui me seront offertes..

 

Ainsi que des témoignages d'anciens étudiants de la Formation à et par la recherche

Samantha, promo 2016-2017

« La formation recherche proposée par le SEFA de l'Université de Lille a été pour moi une étape clé, dans mon orientation actuelle en formation doctorale. Elle m'a permise d'approfondir : des méthodes, des outils d'investigation et d'analyse, de bénéficier d'un accompagnement personnalisé dans la construction de mon projet, et enfin d'évaluer mes aptitudes et ma motivation à poursuivre une formation universitaire en parallèle de mon activité professionnelle. De plus, sa forme à distance me l'a rendu accessible de ma Normandie. Je la recommande donc sans hésiter, à tous ceux qui veulent approfondir des besoins méthodologiques et bénéficier d'un accompagnement dans la construction de leur projet de recherche et/ou de formation. »

Pricilia, promo 2016-2017

« J’ai candidaté à la formation à la recherche suite à mon Master IPM obtenu en 2017. J'avais jusqu'alors occupé des postes plus opérationnels, le Master m'a fait découvrir l'univers de la recherche et j'ai eu envie de pousser plus loin cette réflexion, frustrée d'en avoir déjà terminé avec l'université, j'ai même un temps envisagé de m'engager dans une thèse. J'ai donc candidaté pour l'orientation à la recherche par envie, et je suis, depuis, chargée d'accompagnement pédagogique en établissement d’enseignement supérieur. Cette prise de poste et tous les changements qu'elle a impliqués ont quelque peu rallongé mon parcours, car j'aurais dû soutenir en 2018 et que je devrais vraisemblablement le faire cette année. Mais quelle aventure... cela m'a confortée dans mon goût pour la recherche, m'a appris à travailler en autonomie et s'est révélé une source d'épanouissement tant personnel que professionnel. Ma mission actuelle est un travail de recherche sur l'évaluation d'un cursus et ses impacts sur la motivation des étudiants et cela va bientôt faire 3 ans, presque une thèse, en soi et si c'était à refaire, je n'hésiterais pas une seule seconde. »

Isabelle, promo 2016-2017

« Cette formation à et par la recherche a été en ce qui me concerne un élément central de mon évolution professionnelle. Elle m'a permis, outre le fait d'apporter des éclairages méthodologiques sur la démarche de recherche, de rentrer peu à peu dans le processus menant à l'élaboration d'une thèse doctorale. Mon objet actuel de recherche a commencé d'ailleurs à s'amorcer durant cette formation. Par conséquent, de par ses apports théoriques et méthodologiques, je dirais que cette formation a grandement participé à optimiser le début de ma thèse, qui peut souvent s'avérer laborieuse. Enfin, d'un point de vue personnel, je dirais que l'accompagnement bienveillant mis en œuvre par les professeurs intervenant dans cette formation a confirmé mon projet professionnel de travailler dans le domaine de la recherche. »

Thierry, promo 2017-2018

« Sur le plan personnel cette initiation à la recherche a été très enrichissante. J'ai pu aborder une méthodologie concernant la recherche, approfondir certaines théories en Sciences de l'éducation et découvrir de nouveaux concepts. Cette initiation me permettra de préparer une thèse dans un futur proche. Étant enseignant, l'éventuelle perspective professionnelle serait de consacrer plus de temps à la recherche et moins à la responsabilité de formation et aux tâches administratives. »

Florence, promo 2018-2019

« Cette formation par et pour la recherche m'a permis de mieux comprendre la méthodologie de la recherche, de développer des compétences à mobiliser des outils d'analyse pertinents et rigoureux, de découvrir et de m'approprier des concepts en sciences de l'éducation autour du "pouvoir agir" de l'adulte en formation. L'accompagnement proposé m'a permis de réellement progresser et de bien saisir la nécessité du partage de ses recherches à des tiers pour faire évoluer sa propre réflexion et dépasser sa propre subjectivité. Ceci me permet de mieux accompagner les étudiants dans leurs projets de recherche. Cela m'a donné envie de continuer dans la voie de la recherche en souhaitant réaliser un doctorat afin de poursuivre la réflexion sur la formation des adultes, ses enjeux et modalités d'apprentissages. »

Rachel, promo 2018-2019

« La formation a été un véritable tremplin dans mon parcours professionnel. À l'issue, j'ai trouvé un poste similaire de cadre de santé formatrice en Ifsi mais avec un bien meilleur salaire car je suis référent numérique sur mon site. J'ai eu un rôle pivot pendant la crise sanitaire pour accompagner l'équipe dans le virage numérique et la mise en ligne de contenus pédagogiques sur la base Moodle. Par ailleurs, j'ai développé mes connaissances en sciences de l'éducation notamment à travers les enseignements de Mme Jézégou. Cela m'a vraiment permis d'enrichir ma posture de formateur. J'ai poursuivi mon cursus de Master pour avoir une formation à la recherche qui m'a permis de me préparer au Doctorat d'un point de vue méthodologique. Un des atouts est la possibilité de participer aux séminaires doctoraux dans lesquels les doctorants présentent l'avancée de leurs travaux. Ma décision de faire la formation par la recherche a été un vrai complément au Master. Au total, je pense avoir poursuivi un cursus de qualité notamment grâce à l'expertise des enseignants-chercheurs intervenant sur le Master ».

Karine, promo 2017-2018

"La formation à la recherche m'a beaucoup apporté d'un point de vue personnel. En effet, le fait de toucher du doigt, d'expérimenter l'exigence, la rigueur de la démarche et du raisonnement scientifique m'a apporté beaucoup de liberté de penser. J'éprouve plus de flexibilité dans l'appréhension des sujets d'actualité, de la vie sociale ou professionnelle. Sur le plan professionnel, mon travail sur l'autonomie de l'apprenant dans un contexte pédagogique hybride pendant 5 ans à l'Université Galatasaray associé à ma formation à la recherche est venu conforter mes convictions dans la continuité de l'analyse des raisonnements spontanés et d'apprentissage pour favoriser le développement métacognitif des mes élèves, le plut tôt possible. Cette formation à la recherche m'avait donné réellement envie de poursuivre ma recherche dans le cadre d'une thèse. Je remercie Madame Jézégou de m'avoir permis cette découverte".

Xavier, promo 2019-2020

" La formation récemment suivie m'a permis de développer de nombreuses compétences utiles à ma fonction actuelle et à mes projets professionnels futurs : méthodes de recherche, concepts liés à la démarche scientifique, prise de contact et travail avec le terrain de recherche, analyse statistique sont autant de nouvelles compétences qui me permettent d'aborder mon parcours professionnels avec davantage d'atouts et de crédibilité. Cette relative nouvelle approche de la formation des adultes ouvre, selon moi, des perspectives de recherche intéressantes et ouvre des applications concrètes sur le terrain - en termes d'ingénierie pédagogique notamment - que j'espère pouvoir proposer à de potentiels futurs clients (entreprises, organismes de formation, particuliers). Toujours est-il que la conséquence directe de la formation est de m'ouvrir de nouvelles portes professionnelles ; m'autorisant ainsi à postuler pour des postes qui, jusque-là, ne m'était pas ouverts. Je pense que cette expérience riche et ô combien exigeante me donne des perspectives professionnelles nouvelles, intéressantes et, d'un certain côté, originales.".

Jonathan, promo 2019-2020

" Cette formation m’a permis d’investiguer un sujet de recherche qui me tenait à cœur. Durant cette année, j’ai pu appréhender les outils de recherche, de la méthode de collecte de données au type de devis utilisé (qualitatif, quantitatif, mixte), mais surtout réfléchir à ma posture de chercheur, dans quel paradigme je me situe, compréhensif ou explicatif. Cette formation prépare à une entrée en thèse. Au-delà de l’utilisation des outils de la recherche, elle permet de mener une réelle réflexion sur sa propre posture et sur ses objets de recherche. L’accompagnement (individuel ou collectif) des enseignants permet une réelle maturation de son projet et prise de distance de son travail de recherche. La possibilité de suivre les séminaires doctoraux est un plus, car ils permettent de comprendre les enjeux d’une formation « préparatoire ». Cette année permet aussi de préparer sa revue de littérature, mais aussi d’affiner son projet de thèse et de réfléchir aux modalités d’entrée (organisation, planification, financement..). Enfin, une belle aventure que je conseille vivement. Pour ma part elle m’a permis de communiquer mes résultats de recherche lors de différents congrès, de débuter l’écriture d’un article, mais aussi d’envisager une entrée en thèse.".

 

Contacts

Responsable du CU EREFA et de l'orientation recherche en master
Annie JEZEGOU  

Secrétariat du CU EREFA
Thibaut FOUTREYN

tel: 33 (0)3 62 26 88 33
thibaut.foutreyn@univ-lille.fr

 

_________________________

 

 

FAQ : Foire Aux Questions du CU EREFA et de l'Orientation Recherche des deux parcours de Master 

Qui peut candidater ?

Toute personne titulaire d'un Master en Sciences Humaines et Sociales souhaitant se professionnaliser en recherche, en particulier dans le domaine de la formation des adultes et des jeunes adultes. - issue des métiers de la formation et de l'enseignement, du conseil en formation et en pédagogie, du conseil en orientation, etc.; - en activité professionnelle ou en recherche d'emploi; - éventuellement, souhaitant bénéficier d'une formation de niveau prédoctorale en vue d'une candidature et d'un engagement ultérieurs en doctorat. Le dossier de candidature est téléchargeable dans la page candidature – tarifs de ce site. Pour plus de précisions, contactez : thibaut.foutreyn@univ-lille.fr

Quelle est la durée de la formation ?

La formation démarre en octobre et se termine début juillet de l'année suivante pour une durée totale de 108h. Les soutenances de mémoires ont lieu fin juin-début juillet, le cas échéant mi-septembre au plus tard

Comment se déroule la formation ? Doit-on trouver un terrain de recherche ? Y-a-t-il une convention de stage à faire signer?

Cette formation se déroule intégralement à distance via une plateforme dédiée et d’autres outils d’e-Formation (chat, visio, forum, classe virtuelle, etc.) des séances synchrones à distance en sous-groupe et en inter-personnel de forums de discussions via la plateforme de échanges par messagerie intégrée à la plateforme d’espaces de dépôt de ressources pédagogiques et des travaux réalisés par les étudiants (Master 2 et auditeurs) Le travail de recherche des étudiants s'appuie sur la réalisation d'une étude empirique en lien avec l'objet traité. Cette étude nécessite le choix d'un terrain pour le recueil des données. L'obtention d'un terrain est donc obligatoire. En revanche, un stage n'est pas obligatoire. Néanmoins, une convention de stage peut être établie à la demande de l'étudiant afin de formaliser - si besoin - la période de recueil de données avec l'organisme dont le terrain est le support de l'étude empirique à réaliser.

Combien d'heures de travail personnel y a-t-il par semaine ?

Le nombre d’heures de cours varie en fonction des semaines. Il peut varier de 14 à 30 heures en fonction du calendrier.

Qui constitue l'équipe pédagogique ?

L’équipe est constituée des membres de l’équipe de recherche Trigone : des professeurs des Universités, des Maîtres de Conférences en Sciences de l’Éducation, une ingénieure pédagogique et une secrétaire pédagogique.

Comment est composé le groupe d'apprenants ?

Le groupe d’apprenants est constitué pour moitié d’étudiants des Master 2 du SEFA ayant choisi l’Orientation Recherche et pour l’autre moitié de personnes déjà titulaires d’un Master 2 en Sciences Humaines et Sociales (auditeurs). Un groupe est composé de 12 à 15 personnes maximum. Le nombre de places est donc limité.

Doit-on avoir un équipement informatique personnel particulier ?

Il est indispensable d'avoir un ordinateur et une bonne connexion internet

Quel est l'accompagnement proposé, en plus des cours ?

Trois types d’accompagnements complémentaires sont proposés : - un accompagnement collectif à la conduite de la recherche des étudiants lors de séances synchrones régulières, de préférence en début de soirée - un accompagnement individuel à la conduite de cette recherche assurée par un directeur de recherche - un accompagnement transversal non scientifique lors de séances synchrones avec un non enseignant-chercheur de l’équipe portant sur le déroulement et le vécu lors de cette formation.

Il y a-t’il un mémoire à soutenir ? Comment obtient-on le Certificat Universitaire EREFA ?

La recherche conduite par l'étudiant doit inclure une étude empirique et faire l’objet d’un mémoire. Elle fait également l'objet d'une soutenance orale devant un jury. La date limite de soutenance est mi-septembre de l'année qui suit de démarrage de la formation. Le jury est présidé par la responsable scientifique et pédagogique de cette formation. Le jury est composé a minima : de cette responsable, du directeur de recherche de l'étudiant et d'un examinateur. Tous sont des enseignants-chercheurs. Le certificat universitaire EREFA est obtenu lorsque, sur la base du mémoire et de soutenance, les compétences visées sont évaluées par le jury comme acquises.

Peut-on suivre les séminaires doctoraux de Trigone-CIREL ?

Toutes les personnes inscrites et suivant cette formation sont invitées à participer gratuitement aux cinq séminaires doctoraux de l’année en cours. Cette participation n’est pas obligatoire.

Peut-on participer aux évènements scientifiques du laboratoire CIREL ?

Toutes les personnes inscrites et suivant cette formation sont invitées à participer gratuitement à l’intégralité des évènements scientifiques du laboratoire CIREL et de l’équipe Trigone tels que les colloques, séminaires et journées d’études, etc.

Peut-on déposer une candidature en thèse à la fin de la formation ?

Cette formation prépare à une entrée en thèse en sciences de l'éducation en vue de l'obtention du doctorat dans cette discipline. Pour candidater en thèse à l’issue de la formation, il faut que votre projet de recherche en doctorat soit accepté par un Professeur des Universités d’un laboratoire de recherche. Cette candidature fait ensuite l’objet d’un dossier qui est étudié par l’Ecole Doctorale de l’université de rattachement de ce professeur.